Ils seront des milliers d’enfants à grandir dans l’exaltation du nazisme, qui en fera ses porte-étendard avant de les plonger dans ses ténèbres. C’est la transformation de ces enfants en soldats par le troisième Reich que David Korn-Brzoza détaille dans un documentaire percutant, véritable somme archivistique (…) Une dizaine d’anciens membres des Jeunesses hitlériennes y racontent leur enfance sur des images d’archives colorisées d’une grande pureté. On est soufflé par l’honnêteté et la profondeur des témoignages qui sont recueillis sans fard. Leur agencement suit une logique implacable que la réalisation surligne sans l’alourdir. On voit l’engrenage se mettre en place alors que sont évincés parents, famille, école et église au seul profit du parti nazi. L’attrait de ses camps d’été où l’on multiplie les grandeurs nature en uniforme devient vite irrésistible. Deux millions de petits Allemands s’y engagent avec une ferveur exemplaire. « On jouait à la guerre, c’était l’aventure ! » Pour la majorité, l’état de grâce durera longtemps. Pour d’autres, chétifs ou jugés impurs, l’humiliation ne fait que commencer. — Louise-Maude Rioux Soucy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s